LB Productions



www.lb-prods.com
Votre Traiteur en Martinique


Présentation de l'entreprise


En savoir plus ?

LB Productions est une  entreprise dynamique, opérant dans les domaines de la réception, du traiteur, et de l’événementiel.

Nous avons mis en place, une équipe compétente, et très variée dans ses talents, comportant toute une série d’entreprises travaillant en partenariat, et pouvant réagir a toutes les offres du secteur d’activité.

Depuis 2014 la société LB Productions est affiliée au syndicat UMIH 972, seul représentant des traiteurs au sein de cette organisation en Martinique.

LB Productions et la cuisine :

Toutes nos productions sont intégrées, nos fonds de tartes, nos petits pains, nos crêpes,

Nos blinis, notre caviar d’aubergines, toutes nos préparations sont maisons.

Les cuissons sont toutes faites sur Inox alimentaire 18/10, jamais en aluminium.

Tous nos transports de denrées se font en container isotherme, chaud ou froid.

Nous utilisons de nombreux produits issus de l’agriculture biologique, dans nos préparations, et de façon systématique, comme la farine de sarrasin, la crème de sésame,

Le Quinoa, les graines de Pavot, etc.

Nos gelées sont issues d’algues bio, et non de porc.

Le loup des Caraïbes du Robert, la dorade, et les autres poissons fins du François,

Les légumes frais locaux

Les sorbets du Carbet, les chocolats fins de Lauzéa Frères.

Nous disposons d’une épicerie qui contient plus d’une centaine de références, dont certaines

très rares, comme la Cardamome noire, le Kari Gosse, ou la Molokhoye.

Nous disposons de plusieurs salles de réceptions, dans toute la Martinique.

(Toutes ne sont pas référencées sur le site)

 

En savoir encore plus ?

 

Extrait d'une interview, parue dans un Magazine professionnel Parisien :VVIP

 Du Festival de Cannes à Roland Garros, de la résidence Maxim’s au Salon du Bourget, Luc Bazely a partagé pendant des années le quotidien professionnel des plus grands organisateurs de réceptions. A 37 ans, il quittait la métropole pour installer sa société à Fort de France. Depuis février 2002, le traiteur-organisateur de réceptions LB Productions qu’il dirige a réussi son implantation dans les terres d’Aimé Césaire. L’occasion d’analyser la façon de travailler d’un organisateur de réceptions sous la chaleur des tropiques.

 

Combien de personnes constituent votre équipe. Les personnels Martiniquais sont-ils formés convenablement pour la pratique de ces métiers?

L'équipe de base est constituée d'un chef exécutif, Benjamin Botino, d'un chef pâtissier Laurent Pegart, ancien de chez Flo et Lenôtre,  et quelques Extras de divers horizonsPour compléter cette équipe , ma femme gère la compta , la création graphique. Moi même me chargeant de coordonner toutes ces compétences qui restent toutes indépendantes, mais motivées par l'amour du travail bien fait.

L'ambiance sur les prestations n'a absolument rien de commun avec ce que l'on vit à Paris mais l'efficacité est là, et le travail se fait en souplesse et dans la bonne humeur générale.

Sinon de façon générale les cursus de formation hôtelière, ici, comme en France ignorent à peu près tout des spécificités des métiers du traiteur.

 

Votre expérience acquise dans les plus grandes sociétés métropolitaines ont-elles été utiles à votre installation à Fort de France? L’art des réceptions est-il abordé de la même manière sous les tropiques ?

 

Mon expérience de tous les métiers de bouche, acquise en métropole, mais aussi à l'étranger, avec un passage prolongé dans le circuit des grands traiteurs Parisiens, trop nombreux pour tous les citer est forcement un plus. Une expérience du patronat à Montpellier aussi.

Les gens reçoivent beaucoup chez eux surtout s'ils disposent de grandes villas avec piscine, jardin et vue sur mer, et l'adage de Saint-Clair :"le plus beau restaurant c'est chez vous", prend ici tout son sens, les comités d'entreprise sont également un gros marché,

 

Après huit ans d’existence, quelle est l’image de votre entreprise ? Comment expliquez-vous votre réussite dans un département où la croissance économique semble atone ?

L'entreprise a acquis une excellente notoriété, tout en restant discrète afin de pouvoir gérer un développement progressif, et durable dans son investissement et tout en se passant des banques pour l'instant, le processus est long mais efficace.

 Je suis souvent cité comme le meilleur, mais paradoxalement, mes futurs clients ont peur, à tort de mes tarifs, qui sont à la hauteur du marché pour des prestations de plus grande qualité que la moyenne locale.

L'intégration de l'activité de location de matériel à l'entreprise permet aussi de générer plus de marges, tout en offrant une diversité de vaisselles unique ici.

 

Quels sont vos clients et vos lieux d’interventions ? Vous arrive-t-il de produire vos services dans d’autres îles des Caraïbes ?

Ma clientèle est principalement issue de la classe aisée, c'est la plus perméable à une gastronomie venue d'ailleurs, ils me font confiance pour leurs repas familiaux, de fêtes, comme pour les cocktails d'entreprises, et les repas d'affaires.

Certains Métropolitains installés de longue date, et qui aiment bien recevoir m'appellent aussi régulièrement.

Ma notoriété, et les transports hasardeux ne me permettent pas encore de sortir de Martinique,

Mais il y a des projets de temps en temps.

De quelles réceptions êtes-vous le plus fier ?

Il y a deux réceptions dont je suis sorti avec les honneurs.

La première, c'est un soir de noël 2002 30 pax, chez un particulier, ou j'ai reçu deux ministres de la République et leurs familles, et je les ais servis quatre fois pendant leur séjour d'une semaine, ici.  La deuxième c'était le 21/11/03, l'inauguration de l'usine  locale d'œufs hi Tech 450pax 20 pièces de cocktail, chapiteau avec velum et éclairage avec des PAR 38 à gélatine ambre, une première en Martinique !

Une équipe d'hôtesses en costume traditionnel pour les visites du site, cadeaux ,badges, film d'entreprise sur grand écran, sonorisation, orchestre et chanteuse, podiums et pupitre, habillage et décoration, sécurité, placier etc, gérée en solo et intégralement du début à19h jusqu'à 3h du mat avec à peine 20 personnes sur l'affaire. Ma première opération d'envergure en Martinique, intégralement menée en direct et sans soucis.

Un succès, une épreuve!

Vous regrettez la métropole ?

Je ne regrette absolument pas ma vie ici, j'ai beaucoup de mal à remettre des chaussures fermées, et on est loin du stress Parisien. Les relations entre les gens ici, même si elles ne sont pas toujours fraternelles, restent courtoises et polies, il y a un respect, et une tolérance, que l'on ne trouve plus en France.

Que du bonheur quoi.